Communication par l'écrit et par l'image

Après s’être sectionné le doigt sur plus d’un centimètre avec l’hélice d’un avion miniature, un Américain de 69 ans pensait rester légèrement handicapé tout le reste de sa vie. Mais quatre semaines plus tard, le doigt avait repoussé – y compris l’os, les empreintes digitales et l’ongle. Le vecteur de ce petit miracle serait une poudre « magique » fabriquée à base de vessie de porc : la « matrice extracellulaire », bourrée de collagène – et fournie par son frère, ancien chirurgien maintenant à la tête de l’entreprise fabriquant le produit miraculeux. Il lui a suffi de saupoudrer régulièrement la zone blessée avec le produit pour voir repousser son doigt. Il n’en reste pas moins que de nombreux scientifiques sont encore sceptiques – en particulier sur l’ampleur réelle des blessures subies au départ. C’est donc une affaire à suivre…

Daily Mail - BBC

 
Originally uploaded by glowfish


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>