Communication par l'écrit et par l'image

Zebra, zebra and zebra
Originally uploaded by Robbie-73

Plusieurs semaines avant le tremblement de terre, des phénomènes étranges se produisaient en Chine. Des étangs qui se vidaient soudainement, des invasions de crapauds – et les animaux d’un zoo qui avaient des comportements inhabituels.

le 26 avril 2008, les 80 000 mètres cubes d’eau du Guanyin Tang – un lac de cent mètres de diamètre et de dix mètres de profondeur – se sont brutalement volatilisés en l’espace de cinq heures. Il ne restait que les poissons pour se débattre dans la boue du fond.

Le journal local a remarqué que c’est la quatrième fois dans l’histoire connue que le lac se vide de la sorte, et à chaque fois cela coïncide avec un événement important pour le pays. Le phénomène s’était déjà produit en 1949, juste avant la prise de pouvoir du Parti communiste ; en 1976, lors de l’arrestation de la Bande des quatre ; et en 1989 lors des événements de la place Tien-An-Men. On attendait donc un événement important, mais sans savoir ce que cela pourrait être.

Puis, trois jours avant le séisme, la ville de Mianzhu a été envahie par les crapauds (voir la vidéo).

Et le jour même de la catastrophe, les animaux du zoo de Wuhan se sont soudain agités. Les zèbres se tapaient la tête contre leurs enclos, les éléphants se secouaient en tous sens et les fauves tournaient en rond à l’heure de la sieste.

De tels phénomènes ont déjà été signalés avant des tremblements de terre – des mouvements souterrains ou des phénomènes avant-coureurs électriques pourraient les expliquer – mais il semble difficile de les relier avec un séisme de façon certaine.

En 1975, les autorités avaient ordonné l’évacuation de la ville de Haicheng dans le nord-est de la province du Liaoning à la suite de telles observations. Le lendemain, un tremblement de terre d’une magnitude de 7,3 fit cependant 2000 morts.

L’année suivante, une équipe de sismologues fut appelée dans une autre province où se produisaient des phénomènes similaires. Leurs observations n’ont rien donné et ils sont allés se reposer à l’hôtel. Le séisme de 7,6 qui se produisit dans la nuit tua 240 000 personnes, y compris les malheureux sismologues.

NZ Herald


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>